Pourquoi et comment choisir un oreiller ferme ?

Pourquoi et comment choisir un oreiller ferme ?
Photo by Martin Castro / Unsplash

Quitte à changer de sommier et de matelas, vous vous dites qu'il serait également temps de renouveler votre oreiller afin de maximiser vos chances d'améliorer la qualité de votre sommeil. Vous avez tout à fait raison ! L'oreiller fait partie intégrante des éléments de literie impactant la qualité de vos nuits.

En effet, même équipé d'un très bon couchage, vous vous réveillez chaque matin perclus de douleurs dans le cou et/ou le dos. Il y a fort à parier que le coupable soit votre oreiller.

Soutien trop ferme, trop moelleux, trop ou pas assez épais, les raisons sont plurielles. C'est pourquoi il demeure indispensable de choisir le modèle qui vous correspond, mais pour cela, faut-il encore savoir quel oreiller choisir.

Réputés pour être les oreillers les plus adaptés au soutien de la nuque, les oreillers fermes présentent de nombreux bienfaits, mais pas que ! Alors faut-il choisir un oreiller ferme ? Nous vous répondons dans ce qui suit.

Faut-il choisir un oreiller ferme ?-1

Quelles sont les bonnes raisons de choisir un oreiller ferme ?

Avant tout chose, permettez-nous de relever une évidence : qu'importe qu'il s'agisse d'un sommier, d'un matelas ou d'un oreiller, la fermeté reste avant tout une notion subjective. En effet, la qualité du soutien dépend de la corpulence de chaque individu ainsi que de la perception propre à chaque personne.

Par conséquent, nous traiterons donc ici des oreillers vendus comme "fermes" par les fabricants, fermeté mesurée en regard du garnissage utilisé et de sa densité.

Ainsi, un oreiller ferme est réputé pour être la meilleure solution pour assurer un bon maintien de la nuque et de la tête en conservant l'alignement naturel de la colonne vertébrale. La fermeté de l'oreiller est ce qui permet de supporter le poids de la tête sans qu'elle s'enfonce dans son support, comme cela serait le cas avec un oreiller trop moelleux.

Parmi les bonnes raisons d'utiliser un oreiller ferme, notons :

  • la réduction des tensions et douleurs cervicales, la nuque ne subissant aucune contrainte;
  • la réduction des douleurs au niveau du dos, l'alignement de la colonne s'effectuant de la tête au bassin;
  • l'amélioration de la respiration limitant les ronflements ou les apnées du sommeil, car la tête n'est pas basculée vers l'arrière;
  • le relâchement du corps qui n'est plus obligé de compenser le manque de soutien de la tête;
  • etc.

Mais attention à ne pas confondre ferme et trop ferme. Un oreiller trop ferme pour son utilisateur serait source de douleurs cervicales et d'inconfort, car la tête serait surélevée, ce qui "briserait" la nuque.

Enfin, alors que certaines personnes ne jurent que par les oreillers fermes, d'autres ne supportent qu'un confort moelleux. Notre avis est de choisir votre oreiller selon vos préférences dès lors que votre confort et la qualité de votre sommeil sont respectés. En outre, la position dans laquelle vous dormez influence le niveau de fermeté nécessaire.

This is my brother and sister-in-law’s room. They have the best style!
Photo by Rhema Kallianpur / Unsplash

Dans quel cas l'oreiller ferme est-il davantage recommandé ?

Bien qu'il s'agisse avant tout d'une affaire de goût, il y a certains cas dans lesquels il est recommandé de choisir un oreiller ferme, notamment :

  • pour les personnes souffrant de douleurs ou de maladies cervicales chroniques, comme l'arthrose du cou;
  • pour les personnes de forte corpulence ou de grande taille nécessitant alors un soutien plus ferme;
  • selon la position de sommeil du corps, certaines positions requérant un niveau de fermeté différent.

Nous souhaitons apporter des précisions sur ce dernier point, car la position n'est pas sans incidence sur le choix de l'oreiller.

Les différentes études du sommeil (la polysomnographie) ont démontré que la majorité d'entre nous a une position privilégiée pour dormir. Elle correspond à la position que vous prenez instinctivement pour vous endormir : sur le côté (en général, un côté plus qu'un autre), sur le dos ou sur le ventre. Il s'agit en réalité de la position que préfère votre corps et dans laquelle il se sent plus à son aise, ce qui lui permet de mieux se détendre et relâcher les tensions. Même si vous bougez durant votre sommeil, cette position reste dominante durant la nuit.

  1. La position sur le côté implique de choisir un oreiller ferme et suffisamment épais. La bonne épaisseur doit permettre de combler le creux entre la tête et l'épaule et varie donc selon la morphologie des dormeurs. Une personne aux épaules fines n'a pas les mêmes besoins qu'un rugbyman par exemple.
  2. La position sur le dos permet de choisir un oreiller ferme ou mi-ferme, le principal critère étant que la nuque ne subisse aucune pression (trop penchée en avant ou en arrière).
  3. La position sur le ventre, quant à elle, requiert davantage l'utilisation d'un oreiller moelleux. Si vous préférez néanmoins un oreiller ferme, assurez-vous de ne pas le choisir trop épais (5 à 9 cm maximum) pour qu'il ne surélève pas la tête.

Toutefois, certaines personnes n'ont pas de "position préférée". Dans un tel cas, il vaut mieux choisir un oreiller ferme malléable afin qu'il puisse s'adapter aux besoins de chaque position. Un oreiller ferme à mémoire de forme peut être un bon compromis.

Quel garnissage choisir pour un oreiller ferme ?

La composition, également appelée le garnissage d'un oreiller, détermine la densité nécessaire pour un niveau de fermeté donné. En effet, certaines matières sont naturellement plus souples ou fermes.

L'oreiller en mousse

Un garnissage en mousse est fabriqué à partir de produits dérivés du pétrole (potentiellement nocifs pour la santé). Selon le mode de fabrication, il est possible de donner plusieurs niveaux de densité à la mousse selon la fermeté recherchée. Un oreiller en mousse ferme doit avoir une densité d'environ 80 à 85 kg/m³.

Néanmoins, un tel niveau de fermeté n'est pas au goût de tous (impression de "trop dur", douleur à l'oreille, sensation d'engourdissement). C'est pourquoi nous vous recommandons de choisir un modèle avec mémoire de forme. Il contient une surcouche faite de mousse viscoélastique qui a pour qualité d'adoucir l'accueil de la tête. En outre, cette technologie réagit à la chaleur du corps pour adapter sa forme, ce qui lui permet d'épouser les contours de la tête ou du visage.

L'oreiller en latex naturel

L'oreiller en latex naturel a la particularité de proposer un soutien ferme (ou mi-ferme), mais élastique. Ainsi, un tel modèle associe fermeté et accueil souple pour un confort optimal.

Bien plus sain qu'un oreiller en mousse puisqu'il ne contient aucune substance nocive pour la santé et l'environnement, sachez qu'un garnissage en latex naturel possède également des vertus antibactérienne, antiacarienne et thermorégulatrice. Néanmoins, assurez-vous qu'il s'agit bien de latex naturel et non d'un produit synthétique (présence d'un label, comme Eurolatex) et que la housse qui le recouvre est également biologique ou écologique.

Choisir un oreiller ferme répond donc à certains besoins physiologiques, mais le confort étant également indispensable à une nuit de qualité, le mieux est encore de choisir la fermeté que vous préférez.

Nous vous recommandons ces autres pages :