Quelle hauteur d'assise choisir pour ses chaises de salle à manger ?

Quelle hauteur d'assise choisir pour ses chaises de salle à manger ?

La bonne hauteur d’assise pour une chaise de salle à manger

Savoir comment bien choisir ses chaises de salle à manger revient à choisir des chaises qui regroupent plusieurs qualités que nous ne développerons pas de manière exhaustive ici (design, confort, style déco, taille classique ou modèles de type scandinave, etc.).

Car, s’il est une donnée importante à considérer pour avoir une assise confortable, c’est bien la hauteur de cette assise par rapport à la table et par rapport à l’utilisateur. Pour mieux développer ce sujet et comprendre ses ramifications, nous verrons dans un premier temps les configurations possibles au sein d’une salle à manger et les paramètres qui peuvent influer sur le choix des chaises.

Ensuite, nous pourrons énumérer les autres possibilités en fonction des utilisateurs présents dans la maison et notamment dans l’espace de la salle à manger. Car pour bien choisir une chaise, un tabouret ou un siège, il faut considérer qui l’utilisera pour ne pas se tromper de dimensions.

Quelle hauteur d'assise choisir pour ses chaises de salle à manger ?-2

Les configurations possibles d’une salle à manger

Sans passer en revue l’ensemble des meubles composant une salle à manger, ni même en développant l’aspect décoration de cette pièce, nous allons prendre la mesure des différentes options existantes.

La salle à manger cloisonnée dans une pièce

Parfois, selon l’époque ou les préférences, la salle à manger est une pièce isolée dans la maison, fermée par quatre murs et séparée de la cuisine par une porte ou un couloir. Cette configuration n’est plus dans l’air du temps, mais elle peut correspondre à un plan choisi et défini par les propriétaires. Dans un tel cas, la salle à manger sera équipée d’une table à manger et rarement d’un autre support pour y prendre les repas (bar mi-hauteur ou pleine hauteur, table haute, etc.).

Dans ce cas, la configuration est assez basique et la hauteur pour les chaises est à déterminer selon la hauteur du plateau de la table (plateau généralement en bois horizontal soutenu par les pieds de table). Sa hauteur varie le plus souvent entre 68 cm et 72 cm. Par conséquent, une chaise correspondant à une telle table aura une assise située à 25 cm en dessous, soit environ 45 cm du sol. Avec ou sans dossier (autrement appelé « tabouret bas »), cette assise permettra à un adulte moyen d’être confortablement assis et de prendre son repas.

La salle à manger conjuguée à la cuisine

Dans les configurations plus modernes, la salle à manger n’est jamais loin de la cuisine et s’y mêle parfois même dans une pièce aux volumes plus importants pour plus de praticité. Dans ce cas, la table à manger reste standard et les dimensions ne changent pas vraiment d’avec la table à manger isolée. Les chaises non plus ne varient pas.

Cependant, l’apparition de la table haute ou du plan de travail de type bar est courante et change l’agencement ainsi que les chaises présentes. En plus des chaises de hauteur classique de la table à manger, on retrouve également des chaises dites chaises hautes ou tabouret de bar. La différence entre une chaise haute et un tabouret de bar réside dans le fait que le tabouret ne possède pas de dossier et la chaise ressemble parfois plus à un fauteuil sur pied unique. C’est une différence de design et de style selon les préférences de chacun.

La hauteur du bar impose donc de nouvelles chaises à manger dont la hauteur sera fonction de celle du bar. Généralement, une table à manger haute sur plan de travail se situe aux alentours de 90 cm du sol, alors qu’un bar est plus haut (environ à 110 cm du sol). Dans ce cas, une assise de chaise de table haute devra arriver à environ 65 cm du sol. Tandis que, pour une chaise ou un tabouret de bar, l’assise devra être au maximum de 70 ou 75 cm au-dessus du sol. Il ne faut pas oublier que l’on doit pouvoir aisément monter sur la chaise.

La table à manger basse ou « à la japonaise »

Peu répandu en occident, ce modèle de table à manger ne correspond pas à toutes les morphologies et notamment aux peuples occidentaux tels les Européens. Toutefois, bien que marginal dans nos pays d’Europe, ce style peut être apprécié par certains, qui s’habitueront aux contraintes physiques que cela impose au début.

Dans ce cas, bien souvent, les chaises ne sont pas nécessaires selon la hauteur de la table. Les utilisateurs s’assoient en tailleur ou en seiza. Mais de petites chaises ou tabourets peuvent être utilisés. Dans ce cas, une hauteur d’assise comprise entre 10 et 15 cm du sol suffira.

Les choix selon les utilisateurs de chaises

Comme dit précédemment, le style de salle à manger détermine le modèle de chaise et donc la hauteur d’assise. Mais pour être complet et viser juste, il ne faut pas oublier non plus que la hauteur d’assise dépend non seulement des tables, mais surtout, des utilisateurs. Quelle famille n’a pas expérimenté ce problème de taille chez les enfants qui grandissent au sein de la maison familiale ?

Les bébés et jeunes enfants

Il ne s’agit aucunement d’un problème, mais bien d’une réalité liée à tout être humain : un enfant grandi et donc, la hauteur de son assise à table également. Les chaises pour bébé permettent d’accueillir le dernier bienvenu de la famille malgré sa petite taille pour partager la convivialité des repas avec le reste de la famille. Généralement, de telles chaises mesurent entre 65 et 90 cm (ajustables) afin de convenir à l’ensemble des configurations possibles dans la maison.

Attention à toujours choisir un modèle breveté et adapté. Par exemple, un dossier de minimum 35 cm est obligatoire pour la sécurité de bébé. Un plateau de bois sur 4 pieds ne sera pas une solution, même avec des accoudoirs.

Par la suite, lorsque bébé devient enfant et que sa proprioception se développe, il peut commencer à utiliser les chaises. Mais elles restent bien hautes pour s’assoir dessus tout en étant trop basses pour réussir à bien manger à la table des grands. Un rehausseur pourra alors combler cette hauteur pendant quelque temps afin de remonter artificiellement l’assise de la chaise. Cela permet de conserver un style identique aux chaises sans avoir à investir dans de nouvelles chaises qui ne serviront pas au long terme.

Les ainés et personnes moins jeunes

À l’inverse, les personnes plus âgées auront plus de mal à se hisser sur des chaises hautes, leur assise étant trop élevée pour la souplesse décroissante. Dans ce cas, opter pour des chaises à hauteur d’assise traditionnelle (70 cm) permet de recevoir les ainés sans leur imposer une gymnastique inconfortable pour leur âge. Évidemment, cela impose de posséder également une table à manger de taille traditionnelle.

Pour conclure, choisir des chaises relève plus souvent :

  • du revêtement proposé (cuir, tissu, bois) ;
  • des couleurs et styles ;
  • de l’assortiment du reste des meubles et du design de la pièce ;
  • etc.

Pourtant, la hauteur de l’assise est une donnée importante pour que le confort soit au rendez-vous et que chacun puisse y trouver sa place. Certes, les tables importent autant que les utilisateurs pour déterminer la chaise idéale, mais il faut également savoir se projeter dans le temps pour bien choisir les chaises qui sauront accompagner l’évolution de la famille.

Nous vous recommandons ces autres pages :